CREDAL

Read in english below

Dans les années 80, l’action « banque-apartheid » interpella les principales banques belges qui, de manière directe ou indirecte, investissaient en Afrique du Sud et confortaient ce régime.

Cette action a provoqué une réflexion sur l’usage de l’épargne par les banques.

Sans réponse à ces questions, divers groupes d’épargnants se sont constitués, ils ont rassemblé une partie de leurs économies pour les gérer et les affecter en commun à des projets importants pour eux.

Le besoin de créer, en Belgique francophone, un organisme financier alternatif et professionnel s’est fait sentir. En 1984  la coopérative CREDAL SC voit le jour.

5 BONNES RAISONS DE PRENDRE DES PARTS

1. Solidarité

En investissant chez Crédal, vous savez que votre argent finance exclusivement des projets utiles à la société ainsi que des personnes exclues du crédit bancaire. Le rendement du placement est donc d’abord humain et social, puis financier.

2. Ethique

Pour Crédal, l’essentiel n’est pas d’assurer une production croissante de crédits, mais d’utiliser le crédit comme un outil de développement social et de construction d’une société plus solidaire.  Chaque dossier est étudié tant pour limiter le risque de Crédal que pour veiller à ce que le crédit améliore la situation du client.

3. Responsabilité

Ouvrez les yeux sur les investissements réalisés par vos institutions financières et privilégiez celles qui, comme Crédal, s’engagent à mettre votre argent à disposition de projets solidaires, humains et respectueux de l’environnement.

4. Stabilité

Crédal est une institution de crédit indépendante du système bancaire et des mécanismes de spéculation.

Crédal a mis en place des dispositifs pour assurer la sécurité et maîtriser les risques de ses crédits (analyse sociale, économique et financière du projet, acceptation du crédit par un comité composé de professionnels, mise en place de systèmes de garantie). Pour plus d’informations sur les risques, consultez le prospectus.

5. Transparence

Tout coopérateur connaît l’usage précis qui est fait de son argent. Il est informé trimestriellement des financements réalisés et des projets soutenus. Les comptes annuels  sont présentés dans le rapport d’activité et lors de l’Assemblée générale à laquelle tous les coopérateurs sont invités.

(SOURCE : CREDAL)


In the 1980s, the « bank-apartheid » action called on the main Belgian banks, which directly or indirectly invested in South Africa and strengthened this regime.

This action provoked a reflection on the use of savings by banks.

Without answers to these questions, various groups of savers were formed, they brought together a part of their savings to manage them and assign them in common to projects important to them.

The need to create an alternative financial and professional financial organization in French-speaking Belgium has been felt. In 1984, the CREDAL SC cooperative was founded.

5 GOOD REASONS TO INVEST IN CREDAL

1. Solidarity

By investing in Crédal, you know that your money goes only  projects with social impact as well as to finance people with no access to bank credits. The  priority for our return on investment is first human and social, then financial.

2. Ethics

For Crédal, the key is not to ensure a growing production of credits, but to use credit as a tool for social development and for building a more supportive society. Each file is studied both to limit Crédal’s risk and to ensure that credit improves the client’s situation.

3. Liability

Open your eyes to the investments made by your financial institutions and privilege those that, like Crédal, are committed to putting your money at the disposal of projects that are strong, human and environment-friendly.

4. Stability

Crédal is a credit institution independent of the banking system and speculation mechanisms.

Crédal has put in place mechanisms to ensure security and control the risks of its credits (social, economic and financial analysis of the project, acceptance of credit by a committee made up of professionals, implementation of guarantee schemes). For more information on risks, see the prospectus.

5. Transparency

Every cooperator knows the precise use that is made of his money. It is informed on a quarterly basis of the financing made and the projects supported. The annual accounts are presented in the activity report and at the General Meeting to which all the co-operators are invited.