L’Anse durable

Aujourd’hui, je vous propose une interprétation originale d’un verset du coran (Sourate 2 – Verset 256):

لَا إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ ۖ قَدْ تَبَيَّنَ الرُّشْدُ مِنَ الْغَيِّ ۚ فَمَنْ يَكْفُرْ بِالطَّاغُوتِ وَيُؤْمِنْ بِاللَّهِ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْوَةِ الْوُثْقَىٰ لَا انْفِصَامَ لَهَا ۗ وَاللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ

En voici la traduction courante:

« Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Rebelle tandis qu’il croit en Allâh saisit l’Anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allâh est Audient et Omniscient. »

Et l’interprétation classique (Tafsir Samarqandi):

Dans Sa parole, qu’Il soit exalté, « Nulle contrainte en religion ! […] »Signifie : 
Ne contraignez pas qui que ce soit après la conquête de la Mecque et après la conversion des Arabes à l’Islam. 
« […] Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. […] »C’est-à-dire : La guidance s’est distinguée du fourvoiement.  Il a été dit aussi : L’Islam s’est distingué de la mécréance. Par conséquent, que l’individu se convertisse à l’Islam,  et sinon, qu’on lui impute l’impôt (jizya) sans le contraindre à la conversion. 
« […] Donc, quiconque mécroît au Tâghût […] » signifie : le shaytân (il a été dit aussi : les idoles) On a dit aussi : 
il s’agit de Ka‘b ibn al-Ashraf. « […] tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, […] » : (il a été dit : la foi, c’est-à-dire l’Islam. On a dit aussi : est fermement attaché à « Pas de divinité à part Allah ») 
« […] qui ne peut se briser. […] »Signifie : elle ne connaît ni faille, ni disparition, ni perdition. On a dit aussi :  Il saisit la religion qui n’est pas séparée du paradis. « […] Et Allah est Audient […] » (de ce qu’ils disent) 
« […] et Omniscient. […] » (De ce qui les concerne.) » 

Voici maintenant un essai de traduction originale du verset :

« La reliance ne se réalise nullement par l’asservissement. La guidance se distingue clairement de l’errance. Celui qui se détache de l’illusion du voile et confie son cœur à sa Source, c’est bien à l’Anse la plus solide et durable qu’il se relie. La Source est audience et omniscience. »

Et une interprétation intuitive personnelle :

Nous avons tous la possibilité de vivre une vie bonne, heureuse et incarnée, en nous reliant à Allâh, notre Source.

Cependant, seul un esprit libre sera guidé vers cette reliance. Car aucune contrainte, aucun asservissement ne permet cela.

Il nous est donc nécessaire de percer le mirage du voile mental et transcender les fragiles et éphémères illusions qui nous enchaînent.

C’est la condition pour que nous puissions relier durablement notre cœur à sa Source, l’unique Anse solide et fiable qui nous connaît réellement et demeure à notre écoute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s