Opium

Qu’il se dise hindouiste, athée, rastafari, ou salafi « véridique »,

Son dogme, son credo, son opium, il s’en réclame et le revendique.

Son âme est à la merci de ses illusions et autres bidules.

Dépourvue de toute prémonition, elle capitule.


Souillant la foi majeure de son pays,

l’hindouiste veut voir le Taj Mahal détruit.

L’Autre est un ennemi, dit-il, c’est fatidique.

Aveuglé, il l’est par l’addiction qui l’irrigue.


Simulant un humanisme uni,

L’athée juge autrui d’un regard supérieur et laïc.

La raison seule éclaire sa vie. C’est un fait.

Privée de tout mystère, son âme bat en retrait.


Arborant l’effigie des rastafaris,

Le rastaman revêt les couleurs de la Jamaïque.

Le dieu ganja s’est emparé de son esprit.

Accaparé par son addiction, il se fatigue.


Affichant les symboles salafis,

L’adepte pieux expose son étendard de la Mecque.

Ses repères, c’est la tradition et autres reliques.

Privé d’intuition, son cœur abdique.


Qu’il se dise hindouiste, athée, rastafari, ou salafi « véridique »,

Son dogme, son credo, son opium, il s’en réclame et le revendique.

Son âme est à la merci de ses illusions. Point-virgule.

Dépourvue de toute prémonition, elle capitule.
——————————————————————————–

(Crédit photo: image conçue par Freepik)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s